13h15 le samedi. I > Les enfants de l'ombre / II > Alaska : la vie sauvage

Dans ce numéro double du magazine "13h15 le samedi" : des mères démunies ou fuyant l'opprobre d'une naissance hors mariage ont dû abandonner leur enfant à des institutions qui l’ont ensuite placé dans des familles de la haute société... A revoir également, un voyage en Alaska à la rencontre de ceux qui ont décidé d'y travailler, les derniers pionniers de l'Amérique.

Dans ce numéro double du magazine "13h15 le samedi" : des mères démunies ou fuyant l'opprobre d'une naissance hors mariage ont dû abandonner leur enfant à des institutions qui l’ont ensuite placé dans des familles de la haute société... A revoir également, un voyage en Alaska à la rencontre de ceux qui ont décidé d'y travailler, les derniers pionniers de l'Amérique.

I > Les enfants de l'ombre

A Paris ou à Lyon, certaines œuvres d'adoption privées auraient profité, de 1940 jusqu'aux années 70, de la faiblesse de jeunes mères pour leur enlever leurs enfants et les placer dans des familles de la haute société, souvent contre de l'argent. Après les récentes affaires d'adoptions forcées en Irlande, en Belgique ou en Australie, la France est-elle sur le point de découvrir ses propres errements ?

Des jeunes femmes accouchaient discrètement avant d'abandonner leur enfant à l’institution censée les abriter. Elle se chargeait au contraire de le faire adopter très rapidement. La plupart des mères fuyaient le scandale familial d'un enfant né hors mariage, ne pouvaient pas avoir recours à un avortement, considéré alors comme un crime, ou se trouvaient tout simplement sans ressources.

Renouer le fil coupé

Le magazine "13h15 le samedi" (FacebookTwitter#13h15) diffusé sur France 2  est parti à la rencontre de celles et ceux qui essaient, envers et contre tout, de reconstituer leur histoire personnelle… Pour répondre à la question existentielle de leur origine, renouer le fil coupé avec une maman que la vie a contrainte à se séparer de son enfant. Et pour la plupart, elles ne le reverront jamais.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, une fondation française réputée a même pratiqué une sélection génétique de ses pupilles avant de les confier à de riches parents adoptifs… Depuis dix ans, Patricia Fagué, ancienne enquêtrice pour l'émission de télévision Perdu de vueessaie de faire éclater ce scandale. Lionel Feuerstein, Benjamine Jeunehomme et Anthony Santoro ont suivi avec elle des pistes ouvertes en France et aux Etats-Unis...

II > Alaska : la vie sauvage

Le champ pétrolifère de Prudhoe Baysur la côte nord de l'Alaska au-dessus du cercle polaire arctique, est le plus grand gisement des États-Unis. Il est accessible par une piste de 666 kilomètres ouverte toute l'année, mais le froid intense de l'hiver peut rendre le voyage très dangereux, même en camion.

Le magazine "13h15 le samedi" (pages Facebook et Twitter - #13h15) diffusé sur France 2 est allé dans cette région glaciaire à la rencontre d’hommes capables d’affronter au quotidien d’extrêmes conditions climatiques et professionnelles. Ils vivent un peu comme les premiers pionniers de la conquête de l’Ouest, eux qui sont sans doute les derniers du continent nord-américain.

L'or noir du pays blanc

Florent Muller, Romain Potocki et Matthieu Parmentier ont suivi Vince qui travaille depuis vingt-huit ans à Prudhoe Bay. Ouvrier dans le pétrole, il a sacrifié, non sans regrets, la moitié de sa vie dans un des coins les plus isolés de la planète, mais imbibé de pétrole.

Pour quitter les puits et rejoindre la civilisation, James le camionneur emprunte la Dalton Highway, où le blizzard et les congères compliquent son travail. Reste aussi à découvrir Heimo Korth, dernier trappeur d'Alaska, vivant au fond des bois, à l’écart de ses semblables. Faut quand même un sacré moral !

Vous êtes à nouveau en ligne