"13h15 le samedi". L’ivresse des profondeurs

"Le Grand Bleu", film culte du réalisateur Luc Besson sorti en 1988, vient de se fêter ses trente ans. Toute une génération a plongé tête la première dans cette histoire librement inspirée des vies des apnéistes Jacques Mayol et Enzo Maiorca. Arnaud Jerald, 22 ans, n’était même pas né… Aujourd’hui, dans le monde très fermé de la plongée en apnée, beaucoup le considèrent comme un futur grand champion.

Le Grand Bleu, film culte du réalisateur Luc Besson sorti en 1988, vient de se fêter ses trente ans. Toute une génération a plongé tête la première dans cette histoire librement inspirée des vies des apnéistes Jacques Mayol (1927-2001) et Enzo Maiorca (1931-2016).

Arnaud Jerald, 22 ans, n’était même pas né… Aujourd’hui, dans le monde très fermé de la plongée en apnée, beaucoup le considèrent comme un futur grand champion. L’enfant de Marseille a déjà un record de France en poche avec 105 mètres.

Un jeune apnéiste plein de promesses

Le magazine"13h15 le samedi" (Facebook, Twitter, #13h15) est allé à la rencontre de ce jeune athlète qui a pris goût à l’apnée en pratiquant la chasse sous-marine avec son père. Et cela fait seulement trois ans qu’il s’est lancé dans la compétition, ses études terminées, pour se consacrer pleinement à ce sport que le grand public a découvert au cinéma.

Marika Julien, Frédéric Capron, Joseph Haley, et Nathalie Heydel ont suivi celui qui entend bien marquer cette discipline de son empreinte : dans les calanques de Marseille, en Turquie et pendant les championnats d’Europe au cours desquels il va tenter d’entrer dans la cour des grands.

Vous êtes à nouveau en ligne