13h15 le samedi. I > Nicolas Hulot, l'écoloclaste / II > Affaire Boulin : une si longue attente

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Dans ce numéro double du magazine "13h15 le samedi" : un portrait de Nicolas Hulot, ancien envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète et désormais non candidat à la présidentielle de 2017... A revoir également, les suites de l'affaire Boulin avec l'ouverture en septembre 2015 d'une information judiciaire pour arrestation, enlèvement et séquestration, suivi de mort ou assassinat...

Dans ce numéro double du magazine "13h15 le samedi" : un portrait de Nicolas Hulot, ancien envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète et désormais non candidat à la présidentielle de 2017... A revoir également, les suites de l'affaire Boulin avec l'ouverture en septembre 2015 d'une information judiciaire pour arrestation, enlèvement et séquestration, suivi de mort ou assassinat...

1 > Nicolas Hulot, l’écoloclaste

Nicolas Hulot a été l'envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète. Une mission qu’il a menée bénévolement pendant trois ans auprès de François Hollande pour préparer la Conférence de Paris sur le climat (COP21) qui s'est tenue fin 2015.

Le créateur de la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l'homme, ancien conseiller sur les questions environnementales de Jacques Chirac, a refusé de devenir ministre dans le gouvernement Valls III. Et il a annoncé début juillet qu'il ne sera pas candidat à l'élection présidentielle de 2017.

Une personnalité très estimée des Français

Le magazine "13h15 le samedi" (Facebook, Twitter, #13h15) diffusé sur France 2 trace le portrait d'un homme aux mille passés qui s’interroge sur son avenir et réfléchit à la meilleure manière de peser sur la prochaine présidentielle.

Mallory Ahounou, Patrice Brugère et Eric Chevalier ont rencontré cette personnalité très estimée des Français au cours de voyages diplomatiques, lors d'après-midi de kitesurf en Bretagne ou en marge de la COP21… Il s'est exprimé sur ses doutes, blessures, convictions et enthousiasmes…

II > Affaire Boulin : une si longue attente

"Raisonnablement, il est possible d'établir que Robert Boulin ne s'est pas suicidé. On pourra probablement s'approcher de la vérité et en terminer avec cette histoire de suicide", a expliqué l'avocate de la famille Boulin, Me Marie Dosé. Une déclaration faite après l'ouverture, le 10 septembre 2015, par le parquet de Versailles, d'une information judiciaire pour arrestation, enlèvement et séquestration, suivi de mort ou assassinat, trente-six ans après la découverte, en octobre 1979, du corps de l'ancien ministre du Travail dans un étang de la forêt de Rambouillet. L'enquête est relancée (vidéo).

Fabienne Boulin-Burgeat, sa fille, a bataillé pendant trente-six ans pour connaître un jour la vérité sur la fin tragique de ce ministre de la République retrouvé mort dans quelques dizaines de centimètres d'eau. Un non-lieu a été prononcé en 1991, mais comme personne n’a été condamné ni innocenté dans cette affaire, la justice permet de déposer plainte. Et la doyenne des juges de Versailles va donc elle-même instruire le dossier Boulin après le dépôt d'une plainte pour "séquestration et tentative d’enlèvement".

De nouvelles informations sur les derniers instants

Dans une lettre fournie à la justice par la plaignante, un témoin est prêt à déposer devant un juge, expliquant que fin octobre 1979, alors qu'il quittait "Montfort-l'Amaury pour [se] rendre à Saint-Léger", il avait reconnu dans une Peugeot "Robert Boulin assis à la place du passager avant, deux hommes étant avec lui dans le véhicule, l'un à la place du conducteur, l'autre à l'arrière".

"Robert Boulin n'avait pas de rendez-vous prévu ce jour-là. Cette liberté entravée peu avant sa mort est corroborée par d'autres éléments", avait estimé Me Marie Dosé lors du dépôt de plainte. Dans ce document de Marie-Pierre Farkas, Jean-Marie Lequertier, Ghislain Delaval, le magazine "13h15 le samedi" (Facebook, Twitter, #13h15) diffusé sur France 2 rappelle les circonstances de la mort de cet ancien résistant, suite à sa mise en cause dans une affaire immobilière dans le Var. Va-t-on enfin connaître la vérité, toute la vérité, après plus d'un tiers de siècle ?

Vous êtes à nouveau en ligne