"13h15 le samedi". La bataille de la coquille Saint-Jacques

Dans la nuit du 28 août 2018, trente-cinq bateaux normands ont cherché à faire fuir cinq navires britanniques d'un gisement de coquilles Saint-Jacques au large de la baie de Seine, à plus de 12 milles nautiques des côtes françaises. Entre fumigènes et injures, certains navires ont joué aux bateaux-béliers en fonçant sur d'autres…

Dans la nuit du 28 août 2018, trente-cinq bateaux normands ont cherché à faire fuir cinq navires britanniques d'un gisement de coquilles Saint-Jacques au large de la baie de Seine, à plus de 12 milles nautiques des côtes françaises.

Insultes, projectiles, fumigènes… Certains navires engagés dans cette action en pleine mer ont joué aux bateaux-béliers en fonçant sur d'autres. Trois embarcations se sont même retrouvées avec des trous dans leur coque. Une impressionnante bataille navale livrée pour la coquille Saint-Jacques.

Des pêcheurs en colère

Le magazine "13h15 le samedi" (Facebook, Twitter, #13h15) revient sur cet affrontement qui oppose les pêcheurs de coquille Saint-Jacques en baie de Seine. La raison essentielle : si les Français respectent un calendrier de pêche, d’octobre à mars, les Anglais n’en ont pas. Ils prélèvent la coquille toute l’année avec d’énormes chaluts.

Bertrand Jeanneau, Thibault Pomarès et Eric Chevalier ont retrouvé ceux qui étaient à la manœuvre cette nuit-là. Portraits de ces pêcheurs en colère. Leur saison sera-t-elle bonne malgré ces incidents ? Elle a en tout cas commencé dans un climat très tendu avec leurs concurrents anglais…

Vous êtes à nouveau en ligne