13h15 le samedi : "Une ténébreuse affaire"

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Depuis 37 ans la famille Le Roux cherche la vérité sur les derniers instants d'Agnès disparue en 1977, à l'âge de 29 ans, dans des circonstances qui restent inexpliquées. Un homme sait mais se tait. 

Depuis 37 ans la famille Le Roux cherche la vérité sur les derniers instants d'Agnès disparue en 1977, à l'âge de 29 ans, dans des circonstances qui restent inexpliquées. Un homme sait mais se tait. 

Maurice Agnelet a été d'abord acquitté, puis condamné à 20 ans de réclusion pour un meurtre qu'il n'a jamais avoué. Depuis quatre semaines, au cours du troisième procès, la cour d'appel de Rennes a repris une à une les pièces de ce dossier, réentendu les amis de la victime, dimanche dernier, le propre fils de Maurice Agnelet s'est manifesté.

« Mon père a tué Agnès Le Roux, en Italie près de Monte Cassino où il l'avait emmenée faire du camping. Je le sais car ma mère me l'a dit ».

Et vendredi 11 avril, Maurice Agnelet , 76 ans, a été condamné  par la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine à 20 ans de réclusion criminelle pour l'assassinat en 1977 de sa maîtresse Agnès Le Roux, héritière d'un casino niçois.

Retour sur cette semaine extraordinaire d'un procès hors-norme au bout de laquelle 9 jurés se sont prononcés en leur âme et conscience.

Un reportage de Marie-PIerre Farkas, Jean-Marie Lequertier, Nicolas Ducrot, Pascale Pinelli.

Vous êtes à nouveau en ligne