"13h15 le samedi". Blessures de guerre

Les soldats de l'opération Barkhane tentent d’enrayer, notamment au Mali, la menace djihadiste qui se propage au nord du pays… Quelque 4 500 hommes sont déployés dans le plus vaste théâtre d’opérations de guerre de l’armée française. Gérald, Lionel, Guillaume font partis des dix soldats français ayant participé, aux Etats-Unis, aux Jeux des soldats blessés organisés par les Marines...

Les soldats de l'opération Barkhane tentent d’enrayer, notamment au Mali, la menace djihadiste qui se propage au nord du pays… Quelque 4 500 hommes sont déployés dans le plus vaste théâtre d’opérations de guerre de l’armée française. Une guerre oubliée que mène la France en Afrique contre les terroristes de Boko Haram et d’Al Qaïda.

Le magazine "13h15 le samedi" (Facebook, Twitter, #13h15) a accompagné plusieurs de ces soldats dans leur reconstruction, suite à des blessures graves. Comme Guillaume, 31 ans, dont le véhicule a explosé sur une mine au Mali il y a deux ans. Ou Gérald, un tireur d’élite qui a côtoyé la mort de trop près et souffre d’un grave syndrome post-traumatique (STP), une maladie invisible qui handicape son quotidien.

Esprit d’équipe, dépassement de soi, camaraderie…

Après un grave accident de parachute lors d'un entrainement, Lionel, 38 ans, marié et père d'une petite fille de 4 ans, souffre d'un STP en plus de ses multiples blessures aux jambes : chirurgie, médicaments, rééducation… la vie reprend, mais comme suspendue. Ces hommes rêvent d’armée, alors que leurs blessures les empêcheront de repartir en mission.

Dans ce cadre, le sport a pris beaucoup de place, dans toutes ses dimensions : esprit d’équipe, dépassement de soi, camaraderie… Gérald, Lionel, Guillaume font partie des dix soldats français ayant participé, aux Etats-Unis, aux Jeux des soldats blessés organisés par les Marines. Les JO des blessés de guerre… du monde entier. Un document signé Sophie Przychodny, Nicolas Crot, Frédéric Poussin et Eric Chevalier.

Vous êtes à nouveau en ligne