VIDEO. Dans les pas de Paul François, le paysan qui défie Monsanto

Agriculteur en Charente, Paul François estime avoir été intoxiqué en avril 2004 par un produit de la firme américaine Monsanto : le Lasso, un herbicide aujourd'hui interdit. Le début de la descente aux enfers : hospitalisation, coma, psychiatrie… Et depuis, il mène un long combat judiciaire qui reprend mercredi.

Agriculteur à Bernac (Charente), Paul François estime avoir été intoxiqué en avril 2004 par un produit de la firme américaine Monsanto : le Lasso, un herbicide anciennement commercialisé par la firme. C'est le début de la descente aux enfers : hospitalisation, coma, psychiatrie… Et depuis, il mène un long combat judiciaire.

Le président de l’association Phyto-Victimes revient, mercredi 6 février, devant la cour d'appel de Lyon pour un nouveau procès. Car si l'entreprise avait été condamnée en première instance et en appel en 2015, la Cour de cassation a annulé cette décision à l'été 2017. "Je suis déterminé plus que jamais, très serein car Monsanto n'a pas apporté d'éléments nouveaux, tout en restant prudent car les juges décideront en leur âme et conscience", a déclaré Paul François, à l'avant-veille de l'audience.

Le magazine "13h15 le dimanche" (Facebook, Twitter, #13h15) raconte ce combat. En mars 2018, Edouard Bergeon, Brice Baubit, Nicolas Ducrot, et Smaïn Belhadj sont allés à la rencontre de cet agriculteur.

A lire > Un paysan contre Monsanto, par Paul François, avec Anne-Laure Barret (éd. Fayard, 2017).

Vous êtes à nouveau en ligne