13h15 le dimanche : "Le FN en vitrine"

Le Front national n'a remporté aucun département aux dernières élections, mais a conquis onze villes aux municipales de 2014. Alors, à quoi ressemblent ces villes FN gérées par des maires souvent jeunes et inexpérimentés ?

Si le Front national, présidé par Marine Le Pen, n'a pas réussi à remporter un seul département aux dernières élections départementales, il a en revanche gagné onze villes lors des municipales de 2014.  Certaines d'entre elles sont très endettées, comme Fréjus dans le Var, d’autres sont socialement sinistrées, comme Hayange en Moselle, d'autres encore ont été minées par les affaires, comme Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais.

Le "frontisme municipal" au quotidien

Objectif pour le FN :  faire oublier les expériences de 1995, quand les maires d'extrême droite avaient échoué dans l'administration de leurs villes. Sa présidente, Marine Le Pen, doit aujourd'hui faire la démonstration que ses élus sont capables de bien gérer une commune, même s'ils sont souvent jeunes et sans expérience.

Pendant plusieurs mois, le magazine 13h15 le dimanche est allé à Fréjus, Hénin-Beaumont et Hayange pour rencontrer leurs habitants : certains sont des électeurs du FN et d'autres des opposants. Il a observé au plus près comment fonctionne ce "frontisme municipal" au jour le jour.

Un reportage de Maxime Bénéteau, Stéphane Dépinoy, Cédric Molle-Laurençon et Mathilde Rougeron.

Vous êtes à nouveau en ligne