13h15 le dimanche : "Reclus de Monflanquin, histoire d'une emprise"

Onze membres d'une famille d'aristocrates du sud-ouest de la France ont vécu de 2001 à 2008 sous l'emprise mentale de Thierry Tilly, qui sera condamné en appel à dix ans de prison. Revenus ruinés de l'enfer, les "reclus de Monflanquin" tentent aujourd'hui de récupérer leurs biens.

Une directrice d’école, un médecin, un cadre…Onze membres d'une famille aristocratique du Sud-Ouest ont vécu coupés du monde pendant près de dix ans, d'abord dans leur château de Monflanquin (Lot-et-Garonne), puis dans une autre demeure, et enfin en Angleterre, entièrement sous l'emprise mentale d'un certain Thierry Tilly.

Ce virtuose de la manipulation les a manœuvrés pendant toutes ces années et les a spoliés de près de 5 millions d’euros. Ces notables bordelais, pris dans une toile d'araignée psychologique dont ils mettront des années à s'extraire, se sont laissé dépouiller sans la moindre protestation.

Un mécanisme infernal de domination mentale

Thierry Tilly, 35 ans au moment des faits, officiellement à la tête d'une entreprise de nettoyage et officieusement "agent secret de l'Otan", chargé "de combattre l'emprise croissante de la franc-maçonnerie sur l'économie française", a été condamné en 2013 à dix ans de prison.

Les ex-"reclus de Monflanquin" essaient aujourd'hui de récupérer leurs biens vendus alors qu'ils étaient totalement soumis à l'escroc. Le magazine 13h15 le dimanche tente de mettre au jour, grâce aux témoignages directs des victimes, de leurs amis et d'experts, le mécanisme infernal qui a maintenu sous influence toute une famille.

Une enquête de Pauline Dordilly, Alexis Jacquet et Matthieu Parmentier.

Vous êtes à nouveau en ligne