"13h15 le dimanche". L'invisible des glaces

Un grand voyage au Groenland, où les habitants vivent sur des trésors très convoités : hydrocarbures, terres rares, or, uranium… Le réchauffement climatique, qui fait fondre la calotte glaciaire, va faciliter l'accès à ces richesses dans les années à venir. Des dizaines de sociétés étrangères sont déjà sur les rangs.

Les glaces encore inexploitées du Groenland suscitent la convoitise des grandes puissances sans cesse à la recherche de ressources naturelles : hydrocarbures, terres rares, or, uranium... Et le réchauffement climatique, qui fait fondre la calotte glaciaire, va faciliter l'accès à ces richesses dans les années à venir.

Le magazine "13h15 le dimanche" (Facebook, Twitter, #13h15) a partagé pendant un mois la vie des derniers Esquimaux polaires. Son équipe a notamment accompagné deux chasseurs inuits dans un voyage vers le nord.

Des richesses naturelles qui intéressent beaucoup de monde

Florent Muller, Romain Potocki et Matthieu Parmentier ont rencontré les habitants d'un village à une heure d'hélicoptère de Nuuk, la capitale du Groenland. Ils vivaient de la pêche. Une compagnie canadienne s'est intéressée au site pour y ouvrir une mine afin d'exploiter les rubis et les saphirs autrefois ramassés par la population.

Des dizaines de sociétés étrangères attendent la remontée des prix des matières premières pour commencer à exploiter les richesses tapies sous les glaces... Le gouvernement devra cependant donner son accord, mais il semble bien que le Groenland traditionnel ait fait son temps.

Vous êtes à nouveau en ligne