"13h15 le dimanche". "Allons, enfants de la patrie"

Il y a quatre-vingts ans, la France rendait les armes face à l’armée allemande et le général de Gaulle appelait les Français à résister. Une poignée d'hommes a décidé de le rejoindre à Londres pour continuer le combat. Hubert Germain ainsi que les frères Alexis et Jacques Le Gall ont confié les souvenirs de leur jeunesse "sacrifiée", comme ils disent, et de leur vie qui a basculé entre le 17 et le 21 juin 1940, quand ils avaient moins de vingt ans.

Il y a quatre-vingts ans, la France rendait les armes face à l’armée allemande et le général de Gaulle appelait les Français à résister. Une poignée d'hommes a décidé de le rejoindre à Londres pour continuer le combat.

Ils étaient souvent très jeunes, à peine sortis de l'adolescence. Pour ce document, signé Peggy Leroy, Henri Desaunay et Mathilde Rougeron, le magazine "13h15 le dimanche" (Twitter, #13h15) est allé à la rencontre de trois d'entre eux.

Par idéal et patriotisme

Hubert Germain ainsi que les frères Alexis et Jacques Le Gall ont confié les souvenirs de leur jeunesse "sacrifiée", comme ils disent, et de leur vie qui a  basculé entre le 17 et le 21 juin 1940, quand ils avaient moins de vingt ans.

Ils auraient pu choisir de rester dans cette France occupée, mais par idéal et patriotisme, ces trois jeunes hommes ont fait le choix de combattre le nazisme en rejoignant de Gaulle à Londres et les rangs des Français libres.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne