"13h15 le dimanche". Arnaud Beltrame, ce héros

Le 23 mars 2018, la France était une nouvelle fois confrontée au terrorisme. Un homme semait la mort dans les rues de Carcassonne puis dans un supermarché de Trèbes, dans l'Aude. Bilan : cinq morts, dont l’assaillant, et deux blessés. Retour sur cette tragédie qui a pour héros Arnaud Beltrame.

Le 23 mars 2018, la France était une nouvelle fois confrontée au terrorisme. Un homme inscrit au Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) semait la mort dans les rues de Carcassonne puis dans un supermarché de Trèbes, dans l'Aude. Bilan : cinq morts, dont l’assaillant, et deux blessés. Le magazine "13h15 le dimanche" (FacebookTwitter#13h15) revient sur cette tragédie.

Lors de la prise d'otage dans la grande surface, un gendarme a échangé sa vie contre celle de la jeune femme retenue par le terroriste. C'était Arnaud Beltrame, 44 ans, sorti major de l'Ecole militaire interarmes et de l'Ecole des officiers de la gendarmerie nationale. Grièvement blessé par l'assaillant, il succombe le lendemain. Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, rend hommage au lieutenant-colonel : "Mort pour la patrie. Jamais la France n’oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice."

Il a donné sa vie pour en sauver une autre

Le geste du militaire provoque une vague d'émotion dans tout le pays et au-delà des frontières de l'Hexagone. Aujourd'hui, ce sont des dizaines de rues, d'écoles et autres lieux publics qui portent le nom de cet homme qui a donné sa vie pour en sauver une autre. Sa mère, ses amis, ses collègues témoignent dans ce portrait signé Alexandre Paré, Simon Fichet, Joseph Haley et Benoît Viudès.

Arnaud Beltrame s’apprêtait à se marier et à fonder une famille. Alors, qu'est-ce qui a pu pousser cet homme à mettre sa vie en jeu pour sauver une inconnue ? Sa vocation militaire, ses expériences de carrière, son cheminement spirituel et philosophique ? Sans doute tout cela. Son acte de bravoure a fait de lui un personnage singulier et universel. Il a été promu à titre exceptionnel au grade de colonel à titre posthume et cité à l'ordre de la Nation.

Vous êtes à nouveau en ligne