"13h15 le dimanche". L'idole des gens

Voir la vidéo

Dans le cadre de sa série documentaire "La France de…", le magazine "13h15 le dimanche" raconte le pays au travers du portrait qu’en ont fait de grands artistes de chaque époque, des années soixante à Michel Sardou, Renaud ou le groupe de rap NTM… Ce cinquième volet va à la rencontre de la France de Johnny Hallyday. Rocker, yéyé, hippie, motard, amoureux… il a traversé toutes les modes et le public l’a suivi.

Dans le cadre de sa série documentaire "La France de…", le magazine "13h15 le dimanche" (Facebook, Twitter, #13h15) raconte le pays au travers du portrait qu’en ont fait de grands artistes de chaque époque, des "yéyés" à Michel Sardou, Renaud ou le groupe de rap NTM… Ce cinquième volet va à la rencontre de la France de Johnny Hallyday. Rocker, yéyé, hippie, motard, amoureux… il a traversé toutes les modes et le public l’a suivi à chaque fois. Bien sûr, l'artiste a eu ses coups durs, ses échecs, mais son audience s'est élargie à chaque retour.

Johnny aurait fêté ses 75 ans le vendredi 15 juin 2018. Pour cet anniversaire, une messe spéciale a été dite à sa mémoire en l'église de la Madeleine à Paris, comme chaque mois depuis sa mort. Le prêtre n’avait jamais vu une telle ferveur. D'autre part, les salles de cinéma qui ont projeté la veille son concert donné à l’Olympia en 2000 ont affiché complet en quelques heures. Oui, les fans de Johnny n’arrivent pas à oublier leur idole.

De génération en génération

Celles et ceux qui se sentent orphelins depuis le 5 décembre 2017, jour de sa disparition, forment un public encore plus vaste que celui qui l’a suivi de concert en concert. La France de Johnny a tous les âges. Elle s'est transmis le virus de génération en génération. Et dans la vie de toutes et tous, dans les moments durs ou joyeux, il y avait toujours un de ses succès en toile de fond. Le 9 décembre 2017, lors de l’hommage populaire au chanteur disparu, les visages multiples de cette France Hallyday ont été mis au jour.

Cinq mois après la descente des Champs-Elysées par le convoi funéraire suivi par des milliers de motards, Marie-Pierre Farkas, Jean-Marie Lequertier et Anne Cohen sont allés à la rencontre de Jean-Luc, travaillant à Rungis, et Christian qui s’occupe d’enfants. Ils racontent leur Johnny à eux. De leur côté, Jean-Pierre Raffarin, Philippe Labro et François Jouffa proposent des clés pour expliquer comment un tel phénomène a pu durer aussi longtemps, et résister à toutes les modes.