"13h15 le dimanche". Fabrique d’un légionnaire

La Légion étrangère, forte de près de 9 000 hommes, représente 11% de la Force opérationnelle terrestre (FOT). Environ 150 nationalités se côtoient au sein de cette force combattante de l'armée de Terre dans laquelle les soldats servent sous contrat, à titre étranger, et sont commandés par des officiers français. Comment ces hommes sont-ils recrutés, formés, conditionnés… pour devenir des soldats d’élite au service de la France ?

La Légion étrangère forte de près de 9 000 hommes, représente 11% de la Force opérationnelle terrestre (FOT). Environ 150 nationalités se côtoient au sein de cette force combattante de l'armée de Terre dans laquelle les soldats servent sous contrat, à titre étranger, et sont commandés par des officiers français.

Ce corps mythique, une institution unique au monde qui a inspiré la chanson et le cinéma, a accepté pendant plusieurs mois d'ouvrir ses portes au magazine "13h15 le dimanche" (Facebook, Twitter, #13h15). Chaque année, plus d’un millier de nouveaux soldats rejoignent ses rangs.

Ces soldats au képi blanc

Seul un candidat sur huit parvient, au terme d’un processus de sélection drastique, à porter un jour le képi blanc du légionnaire connu dans le monde entier. Ces militaires sont notamment parmi les soldats les plus applaudis lors du défilé du 14 Juillet sur les Champs-Elysées.

Maxime Bénéteau et Fabien Lasserre ont rencontré Stamper l’Américain, Goyau le Français ou encore Kallin le Mauricien. Comment ces hommes sont-ils recrutés, formés, conditionnés… jusqu’à devenir des soldats d’élite au service de la France sur tous les théâtres d'opérations ?

Vous êtes à nouveau en ligne