"13h15 le dimanche". Le feuilleton des Français > Saison 7 / Episode 6

Pour sa série documentaire "Le feuilleton des Français" (saison 2019-2020), le magazine "13h15 le dimanche" est allé sur les côtes de la Manche, où le gouvernement de Guernesey avait fermé une zone de pêche aux Français suite au Brexit ; dans la boulangerie de Léa et Alexandre en Normandie ; à la rencontre d'un jeune nageur qui se prépare pour participer aux Jeux paralympiques ; suivre l'évolution de l'entreprise de lingerie Indiscrète...

Pour sa série documentaire "Le feuilleton des Français" (saison 2019-2020), le magazine "13h15 le dimanche" (Facebook, Twitter, #13h15) est allé sur les côtes de la Manche, face à l’île de Guernesey, où Guy Loir pratique la pêche à la corde depuis vingt ans dans la fosse des Casquets. Avec le Brexit, le gouvernement de Guernesey a fermé cette zone de pêche aux Français. Après plusieurs jours de bras de fer, un accord temporaire a été conclu la semaine dernière avec les Britanniques… jusqu’au 31 décembre 2020.

Pour ce document signé Cyril Zha, Sophie Broyet, Vincent Fichmann, Cédric Estève et Nicolas Berthelot, retour dans la boulangerie de Léa et Alexandre à Beauvoir-en-Lyons, en Seine-Maritime. Désormais, le jeune couple envisage de produire sa propre farine. Boulangers-meuniers ? De quoi alourdir encore un peu plus la charge de travail existante, mais rien ne semble décidément faire peur à ces jeunes artisans.

Et aussi, la préparation d'un nageur pour les Jeux paralympiques et le combat des Indiscrète

Rencontre avec Théo Curin, un jeune nageur de 19 ans qui prépare une très grande compétition : la qualification aux Jeux paralympiques de Tokyo de septembre 2020. Il espère bien participer à cet événement mondial après avoir obtenu son baccalauréat avant l’été. A la suite d’une méningite bactérienne, Théo a été amputé des avant-bras et des jambes à l’âge de 6 ans...

Retour également dans l'entreprise de lingerie fine Indiscrète à Chauvigny, dans le département de la Vienne. Encore au bord de la faillite il y a un an, elle a su redresser les ventes avec un nouveau repreneur qui affiche de grandes ambitions. Notamment avec des maillots de bain et une ligne masculine. Il faut donc former des vendeuses itinérantes à la mise en valeur de ces nouveaux produits…

Vous êtes à nouveau en ligne