Pensez-vous que vous roulerez un jour en voiture électrique ?

Le Mondial de l'auto ouvre ses portes au public, samedi 4 octobre, à Paris. Plus d'un million de visiteurs sont attendus pour découvrir les voitures d'aujourd'hui et de demain.

Pendant quinze jours, 260 marques et 71 constructeurs vont faire rêver le monde de l'automobile. Si les voitures sportives ont la cote cette année, le développement des voitures hybrides demeure impressionnant à l'image de Volkswagen ou Toyota qui proposent plusieurs nouveautés.

La voiture électrique est silencieuse et ne pollue pas. Ce sont les principaux arguments avancés par les constructeurs pour conquérir les automobilistes alors que la rentabilité du diesel s'estompe et que la lutte contre la pollution aux particules fines s'intensifie.

Et pour booster le parc français de voitures électriques, le gouvernement a fait plusieurs annonces. Au programme : des primes à l'achat  pouvant atteindre 10 000 euros, a annoncé jeudi Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, dans Les Echos, et 16 000 bornes de recharge électrique sur le territoire d'ici à la fin de l'année, avant d'ateindre le chiffre de 7 millions en 2030.

Signes que l'électrique est un courant porteur actuellement, le groupe Bolloré, après l'Autolib à Paris, développe sa fabrication de Blue Car, passe des accords avec EDF pour les batteries et s'implante à Lyon avec le service d'autopartage Bluely. Renault propose, de son côté, une formule de location de sa Zoé entièrement électrique.

Pour l'heure, selon un sondage Ipsos/Steria réalisé en septembre, près d’un Français sur trois (28%) déclare qu’il serait prêt à acheter une voiture électrique plutôt qu’une essence. Mais les Français trouvent que ces véhicules souffrent encore d’un certain nombre d’inconvénients, au premier rang desquels figurent l’autonomie (64%), le manque de bornes de recharge (51%) et le prix (50%).

Votez, réagissez et commentez sur le site. 

Pensez-vous que vous roulerez un jour en voiture électrique ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne