Paris : 2 800 migrants évacués du campement de la porte de la Chapelle

Ce vendredi 7 juillet, les forces de l'ordre ont évacué les quelque 2 800 personnes qui campaient dans des quotidiens insalubres dans le nord de Paris.

Amassés et fatigués, ces migrants se sont levés à l'aube pour monter à bord de ces bus. Ils les emmènent loin du campement de fortune où ils se sont installés dans le nord de Paris. Près de 2 800 personnes ont quitté les lieux, ce vendredi 7 juillet, soulagées. C'est aux abords de ce centre humanitaire qu'ils avaient élu domicile. C'est là que les migrants sont pris en charge pour éviter la rue, mais le lieu unique en France est aujourd'hui complètement saturé. Pour la mairie et les associations, il faut davantage de moyens.

L'espoir d'un avenir meilleur

Pour ces milliers de personnes, le bout du chemin se trouve dans l'un des bâtiments réquisitionnés en Île-de-France. Ici, à Sarcelles, par exemple, un groupe de 400 personnes s'installent dans une maison de retraite désaffectée. Repas chaud, nuit à l'abri et accompagnement administratif. Tous ont l'espoir d'un avenir meilleur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne