JO 2024 : opération séduction pour Paris

Courir un 100 mètres sur la Seine, plonger de 17 mètres depuis un pont ou un vélodrome sur la place de l'Étoile. Paris sort le grand jeu pour convaincre et séduire afin d'accueillir les Jeux olympiques 2024.

bord de ce canoë, le champion Tony Estanguet et la maire de Paris Anne Hidalgo. Ensemble, ce vendredi 23 juin, ils donnent le coup d'envoi des journées olympiques. Avec eux, le perchiste Renaud Lavillenie, mais aussi le judoka Teddy Riner, le basketteur Nicolas Batum ou encore la ministre des Sports et championne olympique Laura Flessel. Tous se voient déjà en 2024.

Une piste d'athlétisme flottante

Pour promouvoir les Jeux, la capitale s'est transformée en parc olympique avec une piste d'athlétisme flottante, testée et approuvée par les athlètes, mais aussi un plongeoir de 17 mètres de haut.

Pour ces Jeux olympiques avant l'heure, des pros, mais aussi des amateurs. Dans toute la ville, une trentaine de disciplines est représentée. L'occasion pour certains de se mettre dans la peau d'un champion et de rêver aux JO.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne