"Fraternité générale", un week-end d'actions positives

Voir la vidéo

La deuxième édition de l'événement se déroule du 13 au 15 octobre. Son directeur, Abdennour Bidar, est l'invité du Soir 3 pour nous en parler.

Partout en France, et pendant tout le week-end, des actions culturelles, citoyennes et sportives ont lieu de la cadre de la deuxième édition de "Fraternité générale". Abdennour Bidar, philosophe et écrivain à l'origine de cette manifestation née après les attentats de novembre 2015, explique que l'objectif était de "sortir par le haut de cette crise qui nous a tous bouleversés" et de rassembler "contre la haine, la violence et tout ce qui divise notre pays aujourd'hui".

Les actes avant les paroles

Il estime que la fraternité est "la grande oubliée de la devise républicaine". "On s'est beaucoup battu, nous les Français, depuis deux siècles, pour la liberté et l'égalité. Maintenant il est peut-être temps de penser à la fraternité et de montrer tous ceux qui s'engagent et se mobilisent", explique-t-il. Les actes avant tout, tel est le credo d'Abdennour Bidar, qui veut montrer que des millions de Français, au quotidien, oeuvrent pour faire changer les choses.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne