Duel politique du Grand Soir 3 : la gauche a-t-elle d'ores et déjà perdu l'élection ?

L'écologiste Yannick Jadot et le socialiste Benoît Hamon ont conclu un accord ce jeudi 23 février. L'union est-elle encore possible à gauche ? Sans elle, la gauche a-t-elle déjà perdu l'élection présidentielle ? C'est la question du duel politique du Grand Soir 3.  

L'écologiste Yannick Jadot et le socialiste Benoît Hamon ont conclu un accord ce jeudi 23 février. Cela signe-t-il un pas vers le rassemblement de toute la gauche, dont Jean-Luc Mélenchon ? "Jean-Luc Mélenchon fait semblant d'ouvrir la porte à un accord avec Benoît Hamon. Dans le reste de l'émission politique de France 2 ce soir, il a bien montré que s'il devait y avoir un désistement, ce serait celui de Benoît Hamon", explique Judith Waintraub du Figaro. Malgré tout, rien n'est impossible pour Anne Rosincher de l'Express qui rappelle qu'"on nous a dit pendant très longtemps que jamais François Hollande ne renoncerait à se représenter".

"Sans cette union la victoire n'est pas possible"

Benoît Hamon voudrait remplacer le PS en réunissant le parti social-démocrate et la gauche radicale. "Sans cette union, la victoire n'est pas possible et même avec cette union, elle ne serait pas forcément gagnée d'avance", assure Anne Rosincher. L’alliance entre François Bayrou et Emmanuel Macron est en train de tracer la voie vers une recomposition politique en dehors des clivages politiques. "Même après la présidentielle et en cas d'échec de Benoît Hamon, il y aurait une logique à ce que le Parti socialiste et 'La France insoumise' se réunissent", pour la journaliste de l'Express.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne