Automobile : vers la fin des voitures à essence et diesel pour 2040

Nicolas Hulot veut faire de la France le modèle de la lutte contre la pollution et de la transition énergétique.

L'annonce est radicale. Ce 6 juillet, le ministre de la Transition écologique a présenté le "plan climat" du gouvernement. Nicolas Hulot a notamment annoncé la fin des véhicules diesel et essence à l'horizon 2040. Pour répondre à l'inquiétude des Français qui se demandent comment ils vont pouvoir acheter une nouvelle voiture, une prime sera mise en place pour acquérir un véhicule propre.

Mais les obstacles restent nombreux : autonomie encore réduite, insuffisance de bornes pour recharger les batteries. Pourra-t-on y remédier d'ici à 2040 ? "Ce n'est pas complètement irréaliste, complètement hors de portée. Cela va dépendre des progrès de tout le système d'électrification des voitures", indique Jean-Eric Raoul, rédacteur en chef de l'Auto-Journal.

Un changement de mentalité

Les constructeurs automobiles doivent changer de braquet. Aujourd'hui, les voitures électriques représentent moins de 1% du parc automobile français. Pour les écologistes, cette annonce est une bonne nouvelle qui doit s'accompagner d'un changement de mentalité. Hier, Volvo annonçait que tous les véhicules de la marque seraient hybrides à partir de 2019. La concurrence promet d'être vive entre les constructeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne