1917 la rupture : la révolution russe

Une fois par mois, le Soir 3 revient sur les tournants majeurs qui ont eu lieu en 1917. Ce soir, la révolution russe ou comment les bolchéviques, minoritaires, ont accédé au pouvoir.

En Russie, ce mois de février 2017 est terrible. La guerre n'en finit pas, le blocus des Allemands crée la pénurie, on manque de tout. Partout, la tension est extrême. Le 23 février, il y a un déclic : la journée internationale des femmes se transforme à Moscou et à Petrograd en un vaste mouvement de grève contre la guerre et l'incurie du régime tsariste. Pourtant, le tsar Nicolas II paraît indéboulonnable et sa dynastie, vielle de 300 ans, éternelle.

L'impensable se produit

Mais en cinq jours, l'impensable se produit. Le tsar abdique. "Ce qui va véritablement faire basculer les choses d'une série de journées à une révolution, c'est le fait que les soldats vont refuser de tirer sur les manifestants", explique l'historienne Sabine Dullin.

Sur le front, il y a sept millions de combattants, des paysans pour la plupart. Les défaites, la discipline et l'arrogance de certains officiers grisent leur moral. Dans les garnisons, ils élisent leurs représentants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne