VIDEO. Total devra redéfinir sa stratégie d’exploitation

France 3

Pour faire face à la chute des prix du pétrole et à la baisse des bénéfices, Total veut faire de la Russie sa première source de production.

Pour Total, la Russie est un pays clef. Le groupe pétrolier veut en faire sa première source de production d’ici 2020 pour rester parmi les leaders du monde en la matière. Aujourd’hui, Total regroupe 100 000 collaborateurs dans plus de 130 pays. Ce qui en fait la première entreprise française en terme de bénéfices et la préférée des investisseurs. Depuis quelques mois, l’entreprise doit faire face à la chute des prix du pétrole et par conséquence de ses bénéfices.

Définir une nouvelle stratégie


Le défi pour la prochaine direction concerne sa politique d’exploration. Les découvertes de pétrole ont été décevantes, ce qu’avait reconnu le défunt PDG de Total. " Les résultats n’étaient pas à la hauteur de ce que Christophe de Margerie attendait. Il souhaitait ainsi définir une nouvelle stratégie ", explique Pierre Terzian, le PDG de  Pétrostratégies. Pour continuer à verser des dividendes, le pétrolier a choisi de baisser ses investissements et ses coûts. Le groupe pourrait-il éviter de nouvelles restructurations dans ses raffineries en surcapacité ?


 

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne