VIDEO. Portraits des horlogers de Paris

France 3

Cette nuit, nous passons à l’heure d’hiver. Dimanche 26 octobre, des horlogers seront chargés de remonter tous les cadrans de la ville de Paris. Portraits.

Le lundi, Antoine Walter livre une véritable course contre la montre. "On passe notre temps à monter des escaliers et à les descendre. A remonter dans le grenier, à descendre au sous-sol. A passer par le bureau du directeur ou de la sacristie, justement pour vérifier que tout se passe bien et que tout soit à l’heure", explique Antoine Walter. L’horloger n’a qu’une journée pour remettre toutes les horloges de Paris à l’heure.

Une tradition parisienne

"On conserve le patrimoine au niveau des églises, des mairies d’arrondissement, des écoles et gendarmeries sur Paris. Pour justement perpétrer le geste de nos anciens, les anciens horlogers, pour entretenir les horloges anciennes et monumentales", raconte Antoine Walter. Une tradition parisienne cultivée dans cet atelier créé en 1921 et où Antoine a posé ses outils, il y a 13 ans, après un CAP. "On a une grande satisfaction quand on travaille pour Paris de toucher à l’histoire parce qu’on accueille des mouvements qui ont peut-être 400 ans ", explique Antoine Walter.

Gardien du temps parisien, un sacerdoce qu’il partage avec six autres horlogers. "Chaque pendule est différente, chaque pendule a sa panne, c’est ça qui m’a plu dans ce métier. Je ne suis pas assise derrière un ordinateur toute la journée ", explique Barbara Riberiro, horlogère pour la ville de Paris. Beaucoup d’horloges attendent d’être réparées, tandis que certaines attendent encore dans des greniers. Un éternel recommencement, comme ce week end avec le changement d’heure, le plus important marathon de l’année pour les horlogers.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne