VIDEO. Le chat a la cote en ville

France 3

People, politique ou simple ami des bêtes, les citadins sont de plus en plus nombreux à adopter un chat.

Cléopâtre et Pharaon sont les nouvelles stars du Bristol Hôtel. Ces deux chats déambulent à leur guise dans les couloirs, le jardin et même aux côtés des clients. "Il y a quelques années, cela m’aurait contrarié. J’aurais trouvé ça incongru", explique une cliente de l’hôtel. Dans le monde entier, le chat est devenu le meilleur ami des citadins solitaires. À Paris, un bar à chat a même ouvert. On peut y manger entouré de 28 félins qui se laissent facilement approcher.

"L’animal des sociétés urbaines"
 

Des personnalités, elles aussi, n’hésitent plus à témoigner leur affection pour les matous. Une page Facebook a été créée pour Hamlet, le chat de Pierre Moscovici et Choupette, le minet de Karl Lagerfeld, est présent sur Twitter. "Il est désormais socialement acceptable d’avoir un chat. Ce n’est plus réservé aux vieilles filles. C’est devenu l’animal des sociétés urbaines", analyse Gauthier Berdeaux, de l’hôtel Aristide. Il a même inventé la première pension pour chat urbain. Rien que dans la région parisienne et la petite couronne, il y aurait 500 000 chats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne