VIDEO. Attention à l’arnaque des sites de trading

FRANCE 3

L'AMF met en garde contre les publicités qui incitent les internautes à devenir trader. Dans neuf cas sur dix, les particuliers perdent de l'argent.

La chasse aux sites de trading est ouverte. L'Autorité des Marchés Financiers (AMF) se lance à la poursuite de certains sites Internet qui proposent aux particuliers de gagner beaucoup d'argent en très peu de temps. Entre 2009 et 2012, près de 13 000 épargnants ont perdu au total près de 175 millions d’euros.

Des sites basés à l'étranger

Dans une liste noire, l'AMF fait état d'une centaine de sites escrocs à éviter absolument. "J’avais environ 43 000 euros de capital qui était déposé. Ce que je voulais, à un moment, c’était le récupérer, quitte à perdre 2 000 ou 3 000 euros. Mais je n’ai pas pu ! Alors j’ai menacé d’aller en justice", explique une victime d'un de ces sites de trading à une équipe de France 3.
La plupart de ces sites malhonnêtes sont basés à Chypre, en Israël ou en Ukraine. "Si vous avez le malheur de faire un virement, de donner vos codes de carte bleue, vous ne reverrez jamais votre argent. Les recours sont extrêmement restreints car ils opèrent depuis l'étranger", prévient Nathalie Lemaire de l'AMF.   



 

Vous êtes à nouveau en ligne