Tombe dégradée du général de Gaulle : à Colombey-les-Deux-Eglises, le choc

Jamais la tombe du général de Gaulle n’avait été vandalisée. Cet acte a provoqué une vive émotion dans village mais aussi parmi la classe politique, sans compter qu’il a été commis pendant la Journée mondiale de la résistance. 

Dans les allées du cimetière, les touristes de passage découvrent la tombe du général de Gaulle vandalisée. La croix qui surplombait la sépulture a été arrachée la veille par un homme toujours recherché. Un acte malveillant qui suscite l’indignation toutes générations confondues. "C’est quand même lui qui a libéré la France et puis aujourd’hui, il n’y a rien… Moi ça me choque, c’est tout", s’exclame un visiteur, très ému.

La croix devrait être remplacée prochainement

Le site a rouvert le dimanche 28 mai au matin sous la vigilance des gendarmes. Le caveau est filmé en permanence par une caméra de surveillance. Pourtant samedi 27 les autorités n’ont pas pu intervenir à temps. "Il s’est positionné face au caveau et a craché au moins à deux reprises, sur la pierre tombale", raconte Frédéric Nahon, procureur de la République de Chaumont. "Il a ensuite tenté de faire tomber la stèle en donnant un seul coup de pied, mais il a accompagné son geste avec les mains."

La mairie n’y voit qu’un acte de vandalisme, et la municipalité souhaite remplacer la croix dès la semaine prochaine. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne