Pesticides : Monsanto condamné aux États-Unis

France 2

Un jardinier de 47 ans a remporté son procès contre l'industriel Monsanto. Il accuse le pesticide Roundup d'être responsable de son cancer, aujourd'hui en phase terminale.

Dewayne Johnson est l'homme qui a fait tomber le géant Monsanto. Ce jardinier de 47 ans, atteint d'un cancer en phase terminale, accusait le Roundup d'être responsable de sa maladie après en avoir répandu pendant deux ans. Alors que la juge lit le verdict du jury populaire, l'émotion est grande après un mois de débats. "La conception du Roundup a-t-elle été un facteur important ayant causé des dommages à M. Johnson ? Oui". La décision est historique : Monsanto devra verser 289 millions de dollars à Dewayne Johnson. "C'est le moment où les gens doivent regarder les choses en face", s'est félicité l'avocat de Dewayne Johnson.

Monsanto réfute

En France, la condamnation est suivie de près. Christian Jouault, agriculteur atteint d'un cancer, espère qu'elle fera date. Le combat contre Monsanto s'annonce encore long et difficile. "Ce n'est pas encore une victoire, car les lobbies vont s'opposer à ce genre de décision", estime le membre d'un collectif de soutien aux victimes. Monsanto, de son côté, estime que le cancer de Dewayne Johnson n'est pas dû au glyphosate. L'industriel fera donc appel de sa condamnation. Près de 4 000 plaintes sont en cours aux États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne