Noël : les sapins bios se font une place sur le marché

Les Français achètent de plus en plus de sapins de Noël. Jusqu'à sept millions vendus par an. Au côté des productions intensives, des productions plus respectueuses de l'environnement se développent.

Les Français sont de grands consommateurs de sapins, jusqu'à sept millions de sapins par an. Dans la ville de Foix (Ariège), il y a une marchande de sapins qui fait d'excellentes affaires. Début décembre Gladys propose des sapins de Noël labellisés "Parc régional des Pyrénées ariégeoises" et qui sont également issus de l'agriculture biologique.
 

Des sapins uniques

C'est à Montjoie-en-Coursans (Ariège), à 400 mètres d'altitude au pied des Pyrénées, que sont cultivés les seuls sapins bios de France. Michel Vuillier s'est lancé dans cette aventure en 2007. Cette année, il va en vendre 30 000, bien loin du million récolté dans le Morvan ou au Danemark. Mais ici, la production n'est pas standardisée.
"Il n'y a pas d'engrais chimique, il n'y a pas de traitement phytosanitaire, il y a zéro produit phyto, ce qui fait au niveau du sapin de Noël issu de l'agriculture biologique, des produits différents les uns des autres. Ils sont tous uniques", explique Michel Vuillier. C'est l'inconvénient du bio. En l'absence de traitement chimique, les arbres ne sont pas tous identiques, il faut donc les raccourcir et les tailler régulièrement à la main pour obtenir une forme conique idéale et éliminer ceux qui ne passeront pas Noël.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne