Joël Robuchon, du Poitou aux étoiles

Le chef le plus étoilé du monde Joël Robuchon est décédé lundi 6 août à l'âge de 73 ans, mais a marqué la gastronomie de son empreinte.

Le cuisinier aux 32 étoiles a définitivement quitté le piano après une carrière exceptionnelle. Joël Robuchon est décédé lundi 6 août à 73 ans des suites d'un cancer. Joël Robuchon a 12 ans lorsqu'il trouve sa voie auprès des religieuses dans les cuisines du petit séminaire de Mauléon (Deux-Sèvres). Il est apprenti à 15 ans et chef d'un palace parisien à 29 ans. Il révèle une cuisine qui met en avant le produit, une cuisine "épurée", comme il la qualifiait. Fils d'un maçon et d'une femme de ménage, il accumule les récompenses et les étoiles : il est consacré meilleur cuisinier du siècle en 1990 par le Gault et Millau, à l'âge de 45 ans.

Une deuxième vie à 50 ans

Rigueur, perfectionnisme, pression, il décide d'arrêter à l'âge de 50 ans et commence une deuxième vie, dans laquelle il veut faire connaître la cuisine française dans le monde. Inspiré par des expériences culinaires en Espagne et au Japon, il crée le concept de l'atelier, où des chefs cuisinent devant les convives. De Tokyo à Shanghai, de Las Vegas à Hong Kong, avec sa trentaine de restaurants, Joël Robuchon a fait rayonner la gastronomie française.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne