Élections législatives : "l'idée c'est d'envoyer des citoyens à l'Assemblée nationale"

La campagne présidentielle a révélé une profonde défiance à l'égard des politiques. Ce qui a motivé les collectifs citoyens qui se mobilisent, notamment à Strasbourg (Bas-Rhin) où une expérience de démocratie directe est organisée.

Pas de tract, un miroir en guise d'affiche électorale, le collectif citoyen Ma Voix bouscule les codes de la politique traditionnelle à l'occasion des élections législatives. "On est apolitique, on n’a aucun programme, on n'a même pas d'idées, l'idée c'est d'envoyer des citoyens à l'Assemblée nationale", explique un membre du collectif à un passant.

Des chantres de la démocratie participative

Faire entrer la démocratie participative au Parlement, c'est le pari du mouvement Ma Voix. Ils sont cinq à arpenter ce matin-là un marché strasbourgeois (Bas-Rhin) et leurs idées trouvent un certain écho. Loin des professionnels de la politique, ces utopistes veulent avant tout faire bouger les lignes et injecter de la transparence dans notre démocratie. 43 volontaires tirés au sort seront candidats dans autant de circonscriptions sous l'étiquette Ma Voix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne