À la frontière franco-suisse, l'Arbézie

FRANCE 3

Entre la France et la Suisse se trouve une principauté fort méconnue : l'Arbézie.

Le jeu amuse plus d'un visiteur. "Là, on est passé en Suisse. Là, on repasse en France. On est à cheval sur la frontière", s'amuse Alexandre Peyron, co-propriétaire de l'hôtel-restaurant franco-suisse l'Arbézie. Si passer d'un côté ou de l'autre de cette frontière n'a aujourd'hui aucune conséquence, à une certaine époque, cela pouvait en avoir. Une situation inédite : la frontière traverse la propriété d’Alexandre. La France et la Suisse de chaque côté. Et entre les deux, une enclave triangulaire, l'Arbézie : un hectare de terre un peu à part, avec son entrée française et son entrée suisse.

"Un petit coup à jouer"

"Qui est arrivé en premier, la frontière ou le bâtiment ? En fait, les deux sont arrivés en même temps", indique Alexandre Peyron. Car en 1862, pour mettre fin à des litiges entre la France et la Confédération helvétique, la frontière est déplacée dans un endroit désert. "Le propriétaire de ce terrain s'est dit qu'il y avait un petit coup à jouer. Il faut dire que c'était un contrebandier notoire... Il s'est dit : 'il faut faire une maison avant que le traité soit ratifié'", poursuit-il. La batisse ne sera jamais détruite. Le terrain deviendra dans les années 1940 une principauté, après être passé, dans les années 1920, aux mains de la famille Arbèze.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne