VIDEO. Vatican : le texte adopté après le synode ne comporte pas d’avancées réformatrices

France 3

Après deux semaines de discussions, les évêques n’ont pas trouvé d’accord sur les principales questions posées par le Pape François.

Aucune mesure réformatrice n’a été annoncée après le synode, en particulier sur les questions du divorce et de l’homosexualité. Pour l’abbé Mathias Sütterlin, vicaire de la paroisse Saint-Léon dans le XVe arrondissement, "c’est une grande réflexion lancée par le pape François qui veut ouvrir le cœur de l’Église et écouter ces situations compliquées qui causent de la souffrance à beaucoup de personnes".

"Important d’y réfléchir"

Les fidèles semblent vouloir suivre cette invitation au questionnement sur l’Église face à une société qui change. "J’espère que ça va donner lieu à un débat lumineux pour prendre en compte la réalité actuelle" explique une femme à la sortie de la messe. Pour une autre, "c’est important d’y réfléchir et d’avancer". En octobre 2015, un nouveau synode aura lieu. Le Pape François sera le seul à décider des éventuelles évolutions au sujet des questions familiales.

Vous êtes à nouveau en ligne