VIDEO. L’État pense à développer les auto-écoles sur internet

France 3

Le permis de conduire coûte cher et le gouvernement pense à un projet pour faire baisser les prix. Mais l’éventuel développement des auto-écoles sur internet fait bondir les écoles de conduite traditionnelles.

À 1 600 euros en moyenne, le permis est trop cher pour de nombreux candidats qui se tournent de plus en plus vers internet. Pour l’instant, un seul site propose cette offre avec un forfait d’environ 700 euros.

" Nous attendons la réponse de la Préfecture. Le fait d’avoir un seul local dans toute la France nous permet de diminuer nos charges fixes et de répercuter cette diminution sur le prix des heures de conduite que nous allons proposer " détaille Hélène Briand, responsable d’Ornikar, une auto-école qui va se lancer sur internet.

Un besoin pour les plus jeunes

" 80 % des gens qui passent le permis ont entre 18 et 25 ans et n’ont plus envie d’être affectés à une seule auto-école. Ils sont à Paris, ensuite à Nice. Ils ont envie de faire des heures de conduite dans les deux villes. Nous les mettons en relation avec des enseignants où qu’ils soient pour passer le permis à leur rythme " ajoute la jeune femme.

Le gouvernement souhaite faire baisser les prix et a entamé des négociations avec les professionnels du secteur. Mais ceux-ci dénoncent le risque d’une concurrence déloyale et un enseignement au rabais. Si l’État décide d’étendre le marché des sites de conduite à bas coût, les auto-écoles traditionnelles n’hésiteront pas à bloquer Paris.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne