VIDEO. A Levallois-Perret, "on espère que Balkany va se tirer d'affaire"

France 3

Après sa compagne, c'est au tour de Patrick Balkany d'être mis en cause. Du côté des Levalloisiens, les avis sont partagés.

Pour certains, c'est l'indifférence qui prime : " Pour moi, cela ne change rien du tout, du moment qu'il s'occupe bien de la commune." Pour d'autres, l'heure est au soutien : " On espère qu’il va se tirer d'affaire, ce sont des accusations fausses, a priori ". Au lendemain de la mise en examen de Patrick Balkany, député-maire de Levallois-Perret, pour "corruption" et "blanchiment de fraude fiscale", beaucoup de ses électeurs veulent croire en son innocence mercredi 22 octobre.

Mais le maire de Levallois n'est pas non plus épargné : " Il a déjà quand même été inéligible, il est revenu, tout le monde l’a réélu, on est en démocratie (...), je pense qu'il devrait y avoir une loi depuis longtemps, à partir du moment où on est mis en examen, on n'a plus le droit d'être en politique"

" Quand on n’a rien à se reprocher, on se sent bien"

Quant au principal accusé, le maire de Levallois, il vit l'affaire paisiblement. Patrick Balkany a été interrogé par une journaliste de France 3 : " Est-ce que j'ai l'air de me sentir mal ?". L’édile de Levallois continue de nier entre autres qu’il possède une société à Singapour et des résidences à l'étranger.

Pour Anne-Eugénie Faure, présidente du groupe PS au conseil municipal de Levallois Perret, il est temps pour Patrick Balkany de faire ses valises : "Très clairement, j'attends sa démission. Il doit préparer sa défense. Je suis très attachée au principe de la présomption d'innocence, mais il doit absolument démissionner pour cesser de ternir l'image de Levallois et des Levalloisiens".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne