Justice : Salah Abdeslam absent de son propre procès

FRANCE 3

Envoyé spécial sur place, le journaliste Pascal Verdeau fait le point sur le procès de Salah Abdeslam qui a repris ce jeudi 8 février au tribunal correctionnel de Bruxelles, en Belgique, dans l'affaire de la fusillade de Forest.

Le procès de Salah Abdeslam pour une fusillade en 2016 avec des policiers a repris ce jeudi 8 février à Bruxelles (Belgique), mais sans le principal accusé. Présent la première journée, lundi 5 février, le seul membre encore en vie des commandos terroristes du 13 novembre 2015 ne souhaite plus comparaître. Une absence très critiquée en Belgique. Envoyé spécial sur place, le journaliste Pascal Verdeau évoque "un procès finalement hors-norme, avec un accusé qui selon le titre du quotidien belge Le Soir, a décidé de couper le son et l'image". Il ajoute : "Salah Abdeslam récuse la légitimé du tribunal correctionnel de Bruxelles au nom de sa religion, au nom d'Allah. 'Eh bien c'est intolérable', s'est exclamé ce matin l'un des avocats des parties civiles, 'car Abdeslam bafoue l'État de droit et se moque de nous'".

La plaidoirie de son avocat très attendue

"Dans moins d'une heure maintenant, on attend la plaidoirie de l'avocat de la défense, Sven Mary, qui devrait intervenir aux alentours de 13h30. Une plaidoirie très attendue, car il doit faire face à un défi majeur : porter la parole de celui qui veut rester silencieux. Plaidoirie très attendue aussi par le père d'une des victimes françaises des attentats de Paris, qui nous a confié ce matin : 'Ce procès n'est qu'un prélude, c'est un tout petit morceau, un tout petit jalon sur le chemin de la vérité'", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne