Dysfonctionnements à l'hôpital : la direction du CHU de Toulouse épinglée

France 3

Le site d'information Mediacités a publié des fiches sur lesquelles sont répertoriés les incidents enregistrés par le personnel du CHU de Toulouse (Haute-Garonne). Plus de 26 000 de ces documents, où sont présents des dysfonctionnements techniques, le manque de personnel ou encore la mise en danger de patients.

C'est une enquête dont le CHU de Toulouse (Haute-Garonne) se serait bien passé. Le journal d'investigation Médiacités a eu accès à 26 000 fiches d'incidents enregistrés par le personnel sur une période de presque quatre ans. Des documents confidentiels qui servent à informer la direction de problèmes divers rencontrés au sein de l'établissement. Sur cette fiche, par exemple, un manque de moyens dans un service. Ici, autre exemple : un soignant évoque la violence d'un adolescent. La réponse de la direction tient en une phrase : "J'espère que personne n'a été blessé".

Des fiches qui témoignent du malaise général dans les hôpitaux

Une aide-soignante qui souhaite rester anonyme affirme que la direction ne prend pas en compte ces remontées. Dans un document de six pages, la direction répond. Le CHU affirme traiter chaque fiche d'incident envoyée par le personnel, soit en moyenne 7 000 par an à Toulouse. La CGT, syndicat majoritaire, accuse la direction de ne pas tenir compte des alertes envoyées. L'explosion du nombre de fiches d'incidents n'est pas spécifique à Toulouse, mais témoigne du malaise général dans les hôpitaux français aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne