Crash Rio-Paris : un nouveau rapport d'expertise pointe des erreurs des pilotes

France 3

Un nouveau rapport d'expertise sur le crash Rio-Paris accable les pilotes d'Air France. Des erreurs de pilotage ont été commises. Des conclusions qui indignent les familles des victimes.

Presque neuf ans après le crash du vol Rio-Paris, ce nouveau rapport met les familles des 228 victimes en colère. Pour elles, les pilotes sont en passe de devenir les boucs émissaires de la catastrophe. Le 1er juin 2009 vers 2 heures du matin, les sondes Pitot de l'Airbus givrent. Les pilotes ne connaissent plus la vitesse du vol et l'avion devient alors ingouvernable. En chute libre pendant trois minutes, il s'abîme en mer.

"Des actions inadaptées en pilotage manuel" de l'équipage

Mais qui est responsable du crash ? Airbus et ses sondes défaillantes ou Air France et ses pilotes ? Dans leur nouveau rapport, les experts reconnaissent le dysfonctionnement des sondes Pitot, mais affirment aussi que l'accident résulterait "des actions inadaptées en pilotage manuel" de l'équipage. Ils pointent aussi des causes indirectes comme "l'insuffisance d'entraînement de l'équipage au pilotage à haute altitude" et "une absence de formation au travail en équipage". Des conclusions jugées insuffisantes pour le spécialiste Gérard Feldzer qui pointe "un problème mécanique", qui a induit les pilotes en erreur. Les parties civiles disposent d'un mois pour faire des observations aux experts. Depuis 2011, la compagnie et le constructeur sont mis en examen pour homicide involontaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne