VIDEO. Les pharmaciens bientôt autorisés à vacciner

France 2

C'est une des dispositions du projet de loi présenté mercredi 15 octobre par la ministre de la Santé Marisol Touraine. Une mesure qui divise les professionnels.

Un vaccin dans une pharmacie, sans passer par son médecin traditionnel, ce sera peut-être bientôt possible. Dans son projet de loi sur la Santé, la ministre Marisol Touraine prévoit d'autoriser les pharmaciens à pratiquer ce type d'acte dès l'année prochaine. Premier objectif : rendre la vaccination plus accessible à la population, et couvrir à terme 95% des Français.

C'est loin d'être le cas aujourd'hui, notamment pour les adolescents et les adultes. Passer par un pharmacien serait plus pratique, et surtout moins cher : cela coûterait 10 euros dans une officine, le tarif que fait payer un infirmier, contre 23 euros actuellement en passant par un généraliste. Voilà qui ferait aussi faire des économies à la Sécurité sociale. Mais la mesure ne met pas tout le monde d'accord, comme l'a constaté Lucie Chaumette de France 2.

La mise en garde des médecins

Les médecins émettent déjà des réserves contre le projet. Selon eux, il risque d'y avoir un problème de traçabilité des actes, et surtout il y a un risque de banalisation de la
vaccination, qui n'est pas un acte anodin, rappellent certains professionnels. Les pharmaciens, eux, voient arriver d'un bon oeil cette activité supplémentaire. Pour pouvoir la pratiquer, ils devront suivre une formation spécifique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne