Saint-Martin : le tourisme repart doucement, un an après Irma

L'ouragan Irma fut l'une des catastrophes naturelles les plus coûteuses de l'histoire de l'outre-mer. Un traumatisme pour Saint-Martin, qui vit à 95% du tourisme.

La plage de Baie-Orientale, au nord-est de Saint-Martin, était surnommée le Saint-Tropez de la Caraïbe. Un an après le passage d'Irma, elle est presque déserte. "Je pensais qu'il y aurait plus de choses d'ouvertes. On a été surpris par tous les travaux qu'il reste à faire. On comprend, on est sur une île, tout ne peut pas arriver du jour au lendemain", confie une vacancière au micro de France 2.

Six fois moins de touristes cette année ?

À Saint-Martin, les touristes arrivent en principe à partir du mois de novembre. Avant l'ouragan Irma, ils étaient quatre millions par an, sans doute six fois moins cette année. Depuis l'ouragan, de nombreux hôtels n'ont pas pu rouvrir. Si les bateaux de croisière font leur retour dans la partie hollandaise de l'île, il faudra attendre deux à trois ans avant que Saint-Martin retrouve son image de carte postale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne