VIDÉO. Près de Marseille, 3 000 salariés travaillent le dimanche

France 2

Dans la zone industrielle de Plan-de-Campagne, l’ouverture dominicale satisfait les clients comme les salariés.

Chaque dimanche, 3 000 salariés travaillent au centre commercial de Plan-de-Campagne, dans la banlieue marseillaise. "Le dimanche, on est payé double, sinon ça n’aurait aucun intérêt" sourit Circinna Landoulsi, vendeuse dans un magasin de vêtements pour qui travailler le dimanche apporte 200 euros de plus à la fin du mois. L’ouverture des magasins le septième jour de la semaine est aussi une aubaine pour les consommateurs. "Je n’ai pas le temps de faire mes courses le reste de la semaine", confesse une cliente. 

"Les emplois en dépendent"
 

En avril 2007, le débat avait fait rage autour de la question du repos dominical. Aujourd’hui, les salariés, tous volontaires, assurent que ce n’est pas un problème. Dans un magasin, l’ouverture le dimanche permet de réaliser 35 % du chiffre d’affaires de la semaine. "Les emplois en dépendent", analyse Christian Munch, gérant d’une boutique d’ameublement. 24 millions de visiteurs fréquentent chaque année cet immense centre commercial.

 

 ayer d’attraper au présent une énergie de groupe », explique la réalisatrice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne