VIDEO. Polémique autour de la retraite-chapeau du PDG de GDF-Suez

La retraite-chapeau de Gérard Mestrallet, le PDG historique de GDF-Suez, est estimée à 21 millions d’euros par le Canard Enchaîné. La CGT est scandalisée.

Si la direction de GDF-Suez refuse de commenter le chiffre, "Le Canard Enchaîné" a annoncé que Gérard Mestrallet devrait toucher au moins 21 millions d’euros de retraite-chapeau lorsqu’il quittera la présidence du groupe en 2015. En additionnant sa retraite de base et ses retraites complémentaires, il recevra 921 641 euros par an, soit 76 803 euros par mois. De quoi scandaliser la CGT. "C’est complètement indécent, 53 fois le Smic pour quelqu’un qui ne travaillera plus, qui va toucher une énorme pension par rapport à des gens qui travaillent. Ce n’est pas normal ni juste", s’énerve Yves Ledoux, de la CGT Energies.

Rien d’illégal

La retraite fait polémique alors que l’Etat détient 33,6% du capital de GDF-Suez. La CGT lui demande de faire pression pour qu’il renonce à sa pension. De son côté, GDF-Suez estime que tout est parfaitement légal et la retraite du grand patron à la tête de l’entreprise depuis dix-neuf ans a été approuvée par les actionnaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne