VIDEO. Mort suspecte dans le Tarn après la manifestation contre le barrage de Sivens

France 2

Le décès d’un jeune homme sur le site du barrage de Sivens serait survenu lors de l’affrontement entre manifestants et forces de l’ordre.

Un homme est mort dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 octobre, sur le site du barrage contesté de Sivens (Tarn). Seule certitude, des échauffourées avaient eu lieu entre forces de l’ordre et manifestants. Les opposants racontent avoir vu des policiers traîner un homme par les bras. Ils disent également avoir remarqué des traces de sang et de bombe lacrymogène à proximité de la scène. Des restes de la bataille de la nuit jonchent le sol : " des balles de défense, des lacrymos " montre un opposant. " C’est inadmissible " rajoute-t-il. 

Les forces de l’ordre attaquées par les manifestants


" Les gendarmes étaient retranchés derrière l’aire de stockage des engins de chantier et ont été attaqué en règle par un groupe de manifestants violents, environ une centaine qui jetaient des cocktails Molotov, des objets pyrotechniques et des pierres " a déclaré Claude Derens, procureur de la République à Albi. La justice a annoncé une enquête pour déterminer les causes du décès du jeune homme. Une autopsie est prévue le 27 octobre. Cela fait plusieurs mois que les manifestants s’opposent à un projet d’irrigation de terres agricoles. Les travaux de déboisement ont commencé le 1er septembre 2014, ce qui a entraîné la radicalisation du mouvement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne