VIDEO. Fonctionnaires : le supplément familial en question

FRANCE 2

Un avantage de la fonction publique risque d’être rogné après la récente réforme des allocations familiales.

Le gouvernement envisage de revoir le dispositif du supplément familial qui apparaît sur la fiche de paie de tous les fonctionnaires, dès le premier enfant. Mais ce bonus pose problème en raison de son mode de calcul, qui est en contradiction totale avec le nouveau système adopté pour les allocations familiales.

Actuellement, plus le salaire est élevé, plus le supplément familial augmente.

Exemple pour trois enfants : pour un salaire de 2 300 euros, le bonus est de 181 euros,  pour un salaire de 3 500 euros, c’est 100 euros de plus (281 euros).

Un coût de plus de 2 milliards

C’est une répartition injuste, jugent certains fonctionnaires. "Moi je dis, plus on gagne, moins on devrait avoir de supplément familial", dit l’une d’elle.

Au total, ce supplément familial coûte 2,31 milliards d’euros par an pour les contribuables.

La ministre de la fonction publique Marylise Lebranchu assure qu’elle est prête à revoir le dispositif, qui a déjà été pointé du doigt par la Cour des comptes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne