VIDEO. Enquête sur l’accident de Margerie : l’aéroport mis en cause

FRANCE 2

Des dysfonctionnements ont été mis au jour au sein de l’aéroport, notamment dans la tour de contrôle.

Exploitées avec les experts français du BEA, les boîtes noires du Falcon vont permettre de reconstituer les dernières minutes avant l’accident. Elles diront si l’avion a pu avoir une défaillance. "Nous allons pouvoir aider les Russes à décrypter les enregistrements, notamment parce que le pilote était français."

Le pilote était expérimenté : Yann Pican, 45 ans, dont 17 au service de l’aéronavale.  Il y a peu de chance que ce pilote aguerri à ce type de vol ne décolle sans autorisation de la tour de contrôle.

Un aéroport connu pour ses incidents répétés

Ce soir-là, c’est une jeune stagiaire qui était aux commandes du décollage du Falcon, sous la surveillance d’un autre contrôleur. Pour l’aéroport russe, ce n’est pas le premier incident du genre. En 2012, un atterrissage tourne mal, l’avion finira sa course sur l’autoroute voisine : cinq morts.

Depuis, la neige doit être évacuée dès les premier flocons. C’est pour cela que la déneigeuse était sur la piste lors du décollage du Falcon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne