VIDEO. Covid 19 : le virus du commerce

FRANCE 2

Le coronavirus ça fait peur, mais ça fait vendre. Masques, gels hydroalcooliques, ou encore mugs et t-shirts. En pleine épidémie, sur internet, de nouveaux produits misent sur le virus. Et certains marchands, s’en frottent les mains.

Depuis janvier, les créations de site web contenant les mots "corona" ou "covid" sont en plein essor. Parmi eux, de nombreux sites marchands qui jouent sur le nom du virus pour vendre. 

Anticovid par exemple propose un kit, comprenant un masque N95 et un flacon de gel hydroalcoolique, à 15,99€. Pourtant, depuis le 13 mars, ces masques sont réquisitionnés par l’Etat, leur vente est interdite.

Sur un autre site, nous découvrons un drôle d’inventeur. Pour pouvoir vendre des masques, Maurice Dahan les fabrique dans son garage, en plastique moulé. Aucune homologation officielle, mais un prix de vente à 5€ l’unité. Contacté, ce dernier se défend de vouloir faire du profit grâce au virus :  "L’objectif c'est d'en vendre juste pour racheter la matière première, pas pour en faire des bénéfices. On ne veut pas jouer sur la vie des gens."

Nous sommes aussi tombés sur un autre site web, qui propose des t-shirts et des mugs à l’effigie du Coronavirus. Pour convaincre les acheteurs, le site met en avant un soi-disant partenariat avec l’Institut Pasteur. Contacté, le site se dit en rupture de stock. Problème, l’institut Pasteur, lui n’a jamais entendu parler de cette opération.

Des marques, elles aussi, ont vu dans le coronavirus une opportunité pour faire parler d’elles. Comme le fabricant de lunettes Polette, qui offrait deux masques pour tout achat. Une pub, aussitôt critiquée, face à la pénurie de masques, et retirée par le co-fondateur de l'entreprise, Pierre Wizman : "Je suis désolé pour le grand malaise. Notre message c’est pas de faire que du fric, notre marketing n'a jamais été fait pour ne faire que de l'argent."

Le marchand de lunettes s’est depuis engagé à offrir des masques au personnel soignant. Pour faire parler de sa marque, il aurait peut-être mieux fait de commencer par ça. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne