VIDEO. Accident Margerie : l’enquête avance à Moscou

FRANCE 2

De nouvelles informations en Russie après la mort de Christophe de Margerie. Les experts ont déroulé le film de l’accident d’avion. Plusieurs personnes sont par ailleurs en garde à vue.

Les boîtes noires du Falcon ont été auditées. "Tout était normal jusqu’à la fin de l’échange avec la tour de contrôle. L’avion s’aligne en bout de piste, va s’élancer et là les pilotes croient voir une voiture au bout de la piste. A un moment, ils aperçoivent quelque chose qui traverse la route mais loin. Ça ne leur apparaît pas comme un danger, donc ils se reconcentrent sur leur décollage", explique François Hochart, chef des experts du bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA).

Les responsabilités exactes encore à préciser

Sans informations de la tour de contrôles, les pilotes ne s’inquiètent pas davantage. L’avion s’élance et c’est le choc. Jusqu’au dernier moment, aucun message d’alerte ne leur est transmis. Deux contrôleurs sont ce soir en garde à vue pour expliquer pourquoi ils n’ont rien signalé. "Il y a un système de radar au sol. Donc il faut savoir si le radar a détecté la présence. Si cela n’a pas fonctionné ou pas été détecté. Pour ça, il faudra voir, je ne sais pas", détaille François Hochart, chef des experts du bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA).

Le conducteur de la déneigeuse est lui en prison, jusqu’au 21 décembre minimum. Le soir du drame, il avait bu 0,6 grammes d’alcool, ce n’est pas énorme mais cela prouve qu’il a menti sur son état.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne