Université : accès sur tirage au sort

France 2

Ce sont plus de 850 lycéens qui, à quelques jours de passer leur bac, ont vu leur premier choix, une inscription en fac de médecine, rejetée. En direct du ministère de l'Enseignement supérieur, Jihane Benzina nous en dit plus.

Quelle était la réponse du ministère ce soir? "La ministre, Frédérique Vidal, a convoqué une réunion d'urgence, avec les doyens d'université et les recteurs d'Ile-de-France", relate Jihane Benzina en direct du ministère de l'Enseignement supérieur. Résultat, tous les élèves auront bien une place en médecine à la rentrée.

169 filières concernées par le tirage au sort

"C'est une solution d'urgence, mais qui ne règle pas le problème, parce que si la médecine avait jusqu'à présent été épargnée par la pratique du tirage au sport, c'est quelque chose qui concerne en réalité d'autres filières, comme la filière sport ou psychologie", poursuit la journaliste. La ministre s'était engagée à réduire au maximum l'usage du tirage au sort. Elle a, dans les faits, diminué de moitié les filières qui seront concernées. Aujourd'hui, il y en a 169. C'est encore "beaucoup trop", dénoncent les associations d'étudiants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne