Terrorisme : la lutte s'intensifie contre le groupe État islamique

FRANCE 2

Envoyé spécial au Proche-Orient, Franck Genauzeau commente les combats en cours en Irak et en Syrie.

Les forces du régime syrien seraient sur le point de reprendre Palmyre aux jihadistes. Au même moment, le groupe État islamique pourrait perdre la ville de Mossoul en Irak. Pour Franck Genauzeau, en direct du Proche-Orient, "c'est l'accélération d'une deuxième phase dans cette offensive. Il y a d'abord eu les bombardements intensifs de la part de la coalition internationale puis de l'armée russe, destinés à épuiser le groupe État islamique, et désormais, c'est au sol qu'il faut reprendre du terrain".

Une lente et difficile reconquête

Les deux objectifs stratégiques dans cette offensive sont clairs : "Mossoul, qui est la ville la plus importante, aux mains du groupe jihadiste, et Palmyre qui dessert l'intégralité de l'est syrien", note le journaliste. Il prévient néanmoins que "cette reconquête pourrait être plus dure et plus lente que prévu, notamment parce que les alentours de Palmyre ont été truffés de mines, et le site antique pourrait avoir été piégé. Pour ce qui est de Mossoul, les experts estiment qu'il ne fait pas compter sur une reprise de la ville au moins avant la fin de l'année."
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne