Secret bancaire : les pratiques en Europe

France 2

Sur le plateau du 20 Heures de France 2, Jean-Paul Chapel s'intéresse aux pratiques du secret bancaire en Europe.

Le secret bancaire est encore pratiqué en Europe. "Les règles vont changer l'an prochain. La Suisse s'est engagée à transmettre automatiquement toutes les données fiscales à partir de septembre 2018. Le secret bancaire aura donc disparu, comme pour une centaine de pays sous la surveillance de l'OCDE", explique Jean-Paul Chapel.

Un manque à gagner de 30 à 40 milliards d'euros pour l'État

A-t-on une idée du manque à gagner pour le fisc français ? "Par définition, la fraude n'est pas connue précisément. Selon les estimations, le manque à gagner pour les caisses de l'État serait de 30 à 40 milliards d'euros. Une partie de cet argent a été récupéré grâce à la cellule de régularisation des repentis : 2,5 milliards d'euros l'an dernier et beaucoup moins cette année", constate le journaliste. Y a-t-il un profil des détenteurs de comptes cachés en Suisse ? "Oui. Dans l'immense majorité des cas, il a hérité de ce compte caché. Âge moyen de cet évadé fiscal repenti : 70 ans, pour près de la moitié originaire de la région parisienne. Montant moyen du compte : 735 000 euros", précise Jean-Paul Chapel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne